> Accueil

Nos déchets
  • Imprimer le contenu Aggrandir la taille du texte Réduire la taille du texte

La maîtrise de leur volume, leur tri, leur élimination sont au cœur de la stratégie de Développement durable pilotée par la Communauté d’agglomération Provence Alpes.



Les enjeux, les solutions

Depuis quarante ans, la production d’ordures ménagères par habitant a doublé en France. La collecte et le traitement de ces déchets entraîne des dépenses considérables pour les collectivités territoriales et des conséquences sur l’environnement (transports, zones d’enfouissement).

Sur le territoire du Sydevom 04 (www.sydevom04.fr), les huit communes du pays de Seyne produisent davantage de déchets que leurs proches voisines, trient moins et plus mal.

 

Le tri occasionne deux types d’impacts

Impact financier

Le coût du traitement des déchets enfouis s’élève à 210 €/t alors que celui des recyclables n’atteint que 150 €/t, rachat des matières non compris.

Une taxe d’État, la Taxe générale sur les activités polluantes (TGAP), s’applique aux ordures ménagères stockées en centre d’enfouissement, elle augmente chaque année. La TVA à taux plein s’ajoute à la TGAP.

Enfin, notre territoire se caractérise par l’éclatement des usagers du service de collecte (nombreux hameaux, routes difficiles), augmentant les coûts de transport.

En réduisant vos déchets et en triant, vous réalisez un geste concret pour réduire cet impact financier.

Impact environnemental

Le tri suivi du recyclage permet de ménager les matières premières dont certaines auront disparu de la surface (et des sous-sols) de la planète dans quelques dizaines d’années.

Toujours plus de déchets = toujours plus de transports bruyants et polluants.

L’augmentation ou la stagnation du volume des déchets entraîne la création de nouveaux centres d’enfouissement que personne ne souhaite voir s’installer à proximité de son domicile.

 

Quatre pistes s’offrent au particulier pour limiter le volume de ses déchets et séparer ce qui relève de l’enfouissement ultime ou du centre de recyclage :

  • la réduction des déchets à la source,
  • le tri soigneux,
  • le dépôt en déchetterie,
  • le compostage individuel.

La réduction des déchets à la source

Pour réduire nos déchets, nous pouvons changer certaines de nos habitudes :

  • éviter les produits suremballés ;
  • limiter les objets à usage unique (jetables) ;
  • privilégier les produits les plus respectueux de l’environnement ;
  • réparer ou favoriser le réemploi au lieu de jeter, lorsque cela est possible.

Le tri soigneux

Sur le territoire du pays de Seyne, le taux de refus des emballages ménagers (part des déchets non recyclables déposés dans les conteneurs réservés à ces emballages) est très élevé.

Ces "erreurs" ont un fort impact financier. Pour ces déchets non valorisables déposés dans les conteneurs réservés aux emballages, la facture s’alourdit puisqu’elle comprend : le transport vers le centre de tri, le tri, un second transport et l’enfouissement final. Le coût moyen d’une tonne de refus est de 780 €.

Si le tri du verre et des JMA (journaux, magazines, annuaires) dans leurs colonnes respectives pose peu de problèmes, celui des emballages ménagers demande plus d’attention. A cet effet, l’ex communauté de communes avait édité un mémento illustré distribué à tous les foyers en 2010. Ce mémotri est toujours disponible dans les mairies du pays de Seyne et ici.

Enfin, rappelons que depuis 2010 le Sydevom 04 et les collectivités locales soutiennent la Ligue contre le cancer 04 à hauteur de 2,5 € par tonne de verre collectée sur son territoire. Recycler le verre, c’est contribuer à la lutte contre le cancer.

La déchetterie communautaire du pays de Seyne

La déchetterie reçoit les déchets apportés par les ménages et les entreprises. Elle assure ensuite le choix de la meilleure filière : recyclage, valorisation matière, incinération ou stockage dans un centre d’enfouissement.

Le recours à la déchetterie est particulièrement recommandé pour les déchets volumineux, les cartons, le bois, les résidus de travaux du bâtiment, les métaux, les produits dangereux, les piles et batteries usagées et plus généralement les déchets électriques et électroniques (TV, ordinateurs, etc.).

Le compostage individuel

Le compostage domestique est un moyen efficace pour réduire d’un tiers le poids de nos déchets. Il consiste à valoriser la partie organique des ordures ménagères (épluchures, déchets de cuisine, restes de repas, petits déchets verts...) et la nature fait le reste ou presque. Avec un peu de manutention et après un cycle d’une année environ, on obtient un produit valorisé, excellent amendement naturel pour le potager et les plantes d’intérieur.



Organisation de la collecte des déchets ménagers

Le village est desservi par quatre points de collecte :

entrée nord (conteneur emballages ménagers triés, colonnes JRM et verre, deux conteneurs pour déchets ultimes en sacs plastique fermés) ;

entrée sud, parking de La Fontaine de l’Ours (conteneur emballages ménagers triés, colonnes JRM et verre, conteneur pour déchets ultimes en sacs plastiques fermés) ;

col du Fanget (conteneur emballages ménagers triés, colonnes JRM et verre, conteneur pour déchets ultimes en sacs plastique fermés) ;

L’Infernet (conteneur emballages ménagers triés, colonne JRM, conteneur déchets ultimes en sacs plastique fermés).


A venir sur un site : un conteneur pour cartons.



ENLÈVEMENT DES ENCOMBRANTS

La communauté d’agglomération assure ce service une fois par trimestre.

Prenez connaissance du règlement.

Déchetterie intercommunale

Z.I. Les Iscles - 04140 Seyne-les-Alpes

Tél. 09 80 67 10 38 - 04 92 35 32 79

 

Horaires d’été
Du 1er juin au 30 septembre

  • Lundi, mardi, mercredi, jeudi et vendredi : 13 h 30 à 17 h 30
  • Samedi : 9 h à 12 h - 13 h 30 à 16 h 30

Horaires d’hiver
Du 1er octobre au 31 mai

  • Lundi, mardi, mercredi, jeudi et vendredi : 13 h 30 à 16 h 30
  • Samedi : 9 h à 12 h


UNE SOLUTION ALTERNATIVE :


LE RECYCLAGE

Un exemple de réparation et de réemploi : la collecte de vieux vélos et accessoires par l’association grenobloise Repérages qui les remet en état et les envoie en Afrique, plus particulièrement au Burkina Faso et au Mali.
Repérages possède une antenne dans le Pays de Seyne.

Cette initiative combine :
• Un acte de solidarité : dans ces pays, l’action est relayée par des groupements villageois. L’utilisation du vélo y favorise la scolarisation des enfants, y diminue la pénibilité du travail…
• Une aide à l’insertion : à Grenoble, la structure a permis la création de 6 à 7 emplois pour 3000 vélos récupérés annuellement.

Une convention de partenariat a été passée entre l’association Repérages et la CCPS, qui permet de récupérer les vélos apportés à la déchetterie intercommunale.
Néanmoins, les vélos peuvent être apportés directement au garage intercommunal par l’intermédiaire des correspondants locaux.


Renseignements :
Robert Yonnet (Auzet) : 06 81 85 54 71
Jean-Paul Avancé : 06 89 53 53 07

copyright © Commune d'AUZET. tous droits réservés | mentions légales | dernière mise à jour le dimanche 28 octobre 2018 > |Suivre la vie du site RSS 2.0